‹ Return to Le leadership américain par l’exemple : fondements théoriques, applications et perspectives en Irak et au Levant

Rassembler les forces politiques pour éviter l’implosion de l’Irak, c’est l’objet de la visite effectuée par le secrétaire d’État américain John Kerry. Ce dernier a rencontré les dirigeants du gouvernement de Bagdad ainsi que le président de la région autonome du Kurdistan, Massoud Barzani, à Erbil (photo). Ce dernier a appelé N.al-Maliki à démissionner, évoquant la situation actuelle comme une « nouvelle réalité et un nouvel Irak ». L’offensive des jihadistes, la déroute et la fragilisation de l’armée irakienne ont permis aux combattants kudes de prendre le contrôle de secteurs disputés avec Bagdad qu’ils souhaitent intégrer à leur région autonome. Désormais leurs forces de sécurité contrôlent la ville multi-ethnique et pétrolière de Kirkouk et la progression vers l’indépendance totale du Kurdistan semble arrivée à un tournant (crédit photo : Reuters)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :