‹ Return to Le leadership américain par l’exemple : fondements théoriques, applications et perspectives en Irak et au Levant

Dans ses nombreuses interventions sur Fox New et billets signés dans le Washington Post, C. Krauthammer étrille régulièrement la politique étrangère de B. Obama. Selon lui, le président attribue à tort les affirmations déclinistes à une mauvaise interprétation de l’histoire ou à des logiques partisanes, alors que la plupart des complaintes émanent des alliés de l’étranger qui n’ont que faire du débat interne (partisan). Leur inquiétude concerne leur propre sécurité, d’autant lorsqu’ils voient le président entreprendre plusieurs abdications, de Varsovie à Kaboul [in »Emptiness at West Point », WP, 29 mai 2014]. Krauthammer est également très critique de la situation actuelle de l’Irak qui s’est dégradée sous Obama et n’a pas su consolider les gains sécuritaires laissés en 2008 par G.W Bush et D. Petraeus [in « Abdication has a price, WP, 19juin 2014]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :