‹ Return to Le leadership américain par l’exemple : fondements théoriques, applications et perspectives en Irak et au Levant

Le « Benghazi gate », scandale qui éclata après l’attentat terroriste perpétré contre le consulat américain de Benghazi le 11 septembre 2012, faillit être fatal à l’équipe Obama alors en pleine campagne présidentielle et qui avait d’abord réduit l’événement à un acte de vengeance d’une foule en colère après la diffusion sur Internet d’un film islamophobe parodiant le prophète Mahomet, avant d’admettre qu’il s’agissait d’une attaque préméditée. Gianluigi Gueroia/AP/Getty images)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :